Section 3. 3 éléments essentiels


Chapitre 15. La distinction naît de la vie.

 

La vérité en Taekwondo transcende la distinction, même si nous avons démontrés dans les chapitres précédents qu’il inclus toutes distinctions. Les distinctions résultent de la vie de l’homme et de la nature qui l’entoure. La véritable connaissance peut être divisée en 2 catégories : la connaissance distinctive et la connaissance non distinctive. Il est de même pour le Taekwondo. La connaissance non distinctive du Taekwondo provient des éléments non distinctifs dans la vie de la nature et celle de l’homme. Ceci est dû au fait que, même si l’homme distingue les mouvements et implications du Taekwondo, le Taekwondo par lui-même est en un tout en harmonie avec les principes de la nature. Inversement, la connaissance distinctive du Taekwondo ne provient pas des éléments de la vie de l’homme, mais elle provient plutôt de son intérieur. La vie et la mort sont l’origine de toute distinction. La vie et la mort sont la fondation de ce qui produit et forme les éléments distinctifs du Taekwondo et ceux qui ne font pas partie du Taekwondo. Cette prise de conscience nous démontre que le Taekwondo et la vie de l’homme ont la même origine. C’est pourquoi il est dit « Le Taekwondo naît à la frontière de la vie et de la mort de l’homme, et cette frontière peut être découverte à tout azimut dans la vie et la mort de l’homme. Conséquemment, le Taekwondo émane simultanément de l’ensemble de la vie de l’homme ».