Section 8. Le fondamental


Chapitre 57. Le Taekwondo, un art d’habilités.

 

Qu’est-ce que le Taekwondo ? C’est un art d’habilité. Le Taekwondo commence par une technique artistique et ce termine par une autre. Son début et sa fin son pareil. Le Taekwondo n’est nul autre qu’une technique artistique par dessus un autre. La technique que j’utilise devant mon adversaire n’en est pas une que j’exécute, mais demeure ce qu’elle est. Je suis. Je pratique plusieurs techniques afin de compléter ma technique en Taekwondo, et j’utilise une technique que je maîtrise qui englobent toutes les autres techniques, que j’abandonne. Telle une arme qui groupe un ensemble d’armes qui me surpasse, une technique qui s’unifie dans moi peut réprimer une centaine d’autres techniques. La protection de ma personne comme le contrôle de mon adversaire ne font qu’un.

Lorsque la technique artistique est devenue moi, tout devient naturel et sans importance. Ainsi, l ‘adversaire ne peut le reconnaître, et même s’il le reconnaît, il ne peut l’éviter. A technique artistique n’en est pas juste une, mais elle incluse toutes les autres. Donc, même si elle semble simple à priori, elle incarne des changement sans frontière.

Ainsi, le Taekwondoïste utilise quelques moments de sa vie afin de parfaire son entraînement et se réaliser. Il en est ainsi du principe de Taekwondo qui veut que le contrôle sur l’adversaire soit une partie et un tout à la fois. Le Taekwondo est simple. Le Taekwondo est du moment. La mort et la vie se croisent que pour un moment.